Conseil d’administration

 

Claire CrooksClaire Crooks

Directrice adjointe, Centre scientifique de prévention du CTSM et professeure adjointe (Faculté de l’éducation), University of Western Ontario
London, Ontario

« Mes amis, l’amourest cent fois meilleur que la haine. L’espoirest meilleur que la peur. L’optimismeest meilleur que le désespoir. Alors, aimons, gardons espoiret restons optimistes. Et nous changerons le monde. »
Jack Layton

Mme Claire Crooks compte parmi les principaux promoteurs et chercheurs qui ont mis au point le programme The Fourth R, dont l’objectif est de prévenir la violence et les comportements à risque chez les adolescents. Mis en œuvre dans plus de 1 000 écoles au Canada et aux États-Unis, The Fourth R est considéré par l’Agence de la santé publique du Canada comme un programme entièrement conforme aux meilleures pratiques. Claire s’intéresse tout particulièrement à l’élaboration et à l’évaluation de stratégies qui contribuent à répondre aux besoins particuliers des jeunes autochtones. Elle est la principale auteure de l’ouvrage Engaging Aboriginal Youth: A toolkit for service providers (2010, Trafford). Elle est également cofondatrice de Caring Dads, un programme d’intervention s’adressant aux hommes responsables de maltraitance envers leurs enfants. En plus de compter parmi les auteurs du manuel du programmeCaring Dads, elle a participé à la formation, aux consultations et à la recherche liées à l’élaboration de ce programme.

Claire est coauteure de plus de 40 articles, chapitres et livres sur des sujets touchant l’exposition des enfants à la violence domestique, la garde des enfants et le droit d’accès, la maltraitance à l’égard des enfants, la violence dans les fréquentations adolescentes et les comportements à risque, l’intervention auprès des pères qui maltraitent leurs enfants, les programmes misant sur les forces pour les jeunes autochtones et le traumatisme. Elle est coauteure de Adolescent Risk Behaviors: Why teens experiment and strategies to keep them safe (2006, Yale University Press), et siège au comité de rédaction de la revue Violence Against Women.

Claire est très active dans le domaine de la formation des juges, des avocats et du personnel judiciaire en tant que membre du personnel enseignant de l’U.S. National Council of Juvenile and Family Court Judges et de l’American Bar Association Commission on Domestic Violence. Elle agit à titre de formatrice dans les domaines de l’évaluation en matière de garde d’enfants et de droit d’accès, de la prévention de la violence, de l’intimidation, de la violence dans les médias, du traumatisme par personne interposée et de l’automutilation chez les adolescents. Elle a livré un témoignage devant le Comité sénatorial canadien des droits de la personne à propos de l’intersection entre la violence domestique et la garde des enfants en tant qu’enjeu lié aux droits des enfants.

Claire a suivi des études de premier cycle à la Princeton University, au New Jersey, et a obtenu une maîtrise et un doctorat de la Queen’s University, en Ontario. Elle vit à London, Ontario avec son mari George et leurs trois jeunes enfants.
 

Julie George
Julie George

Coprésidente, Fondation canadienne des femmes
Calgary, Alberta

« N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace. »
– Ralph Waldo Emerson

Julie George, actuellement coprésidente de la Fondation canadienne des femmes, est investie à titre de philanthrope et de bénévole dévouée dans le secteur sans but lucratif depuis plus de 25 ans. Fière détentrice d’une double nationalité, Julie tient résolument à contribuer au changement social au Canada. Elle a joué un rôle important dans la création de la Juno House, un centre d’excellence pour adolescentes et leur famille situé à Calgary, et a ensuite mis sur pied la Juno House Foundation, dont l’objectif est le renforcement des capacités et le soutien aux personnes qui font appel aux services de la Juno House. 

Julie siège actuellement au conseil de la William Roper Hull Foundation, après avoir été présidente des Hull Child & Family Services pendant cinq ans. Elle a déjà été bénévole pour l’organisme Kids Help Phone et, au cours d’un séjour à l’étranger, présidente de l’International School Parents Forum, à Londres (TASIS). Elle a occupé divers postes de leadership dans les conseils scolaires des institutions fréquentées pas ses enfants, notamment les écoles Western Canada et St. Mildred’s Lightbourn, en Ontario. 

Dans les années 1970, Julie a enseigné dans une école d’un quartier défavorisé de Houston, Texas, expérience qu’elle considère comme le déclencheur de sa prise de conscience de l’importance d’œuvrer au changement.

Mariée depuis 39 ans, elle est mère de trois enfants adultes et a trois petits-enfants. Très actifs, les membres de sa famille aiment pratiquer ensemble divers sports comme le ski, la randonnée pédestre, la bicyclette, le golf et l’exploration de nouveaux endroits.

jessica houssian

Women Moving Millions New York, NY et Vancouver, C.-V

Née à Vancouver, Jessica est tombée en amour avec le féminisme alors qu’elle était encore enfant, et n’a pas cessé depuis de se battre pour les droits des femmes. Titulaire d’un baccalauréat en études féministes et sur le genre (Bates College) et d’une maîtrise en collecte de fonds et subventionnement (New York University), Jessica adore vivre et travailler à l’intersection des droits des femmes et de la philanthropie, un positionnement inspirant qui, selon elle, a le pouvoir de transformer le monde. Avant de se joindre à Women Moving Millions, Jessica a travaillé au sein de l’Inspired Philanthropy Group, une firme de consultants qui apporte un soutien aux particuliers et aux entreprises pour les aider à avoir un impact authentique et efficace. Dans une autre vie, elle a occupé le poste de rédactrice en chef adjointe aux grands reportages à la revue Harper's Bazaar, où elle a appris à écrire et à réviser des textes ainsi qu’à respecter les échéances. Jessica siège actuellement au conseil d’administration de la Fondation canadienne des femmes et à celui de RefugePoint, une ONG qui exerce ses activités aux États-Unis et au Kenya et qui fournit des solutions durables aux réfugiés les plus vulnérables au monde. Elle est administratrice de la Houssian Family Foundation et membre de Resource Generation et d’Emerging Practitioners in Philanthropy (EPIP). Jessica vit et travaille à New York.

 

Crystal Laborero
Crystal Laborero

Consultante
Winnipeg, Manitoba

« J’ai appris que les gens vont oublier ce que vous avez dit, ce que vous avez fait, mais qu’ils n’oublieront pas comment vous les avez fait se sentir. »
– Maya Angelou

Membre de la bande Sapotewayak de la nation crie, Crystal Laborero travaille actuellement à son compte à titre de consultante.Crystal a auparavant été directrice, Ressources humaines, à la Tribal Wi-Chi-Way-Win Capital Corporation (TWCC). Elle est présidente-directrice générale et fondatrice d’Aski Financial, filiale à 100 % de la TWCC. Crystal possède une vaste expérience dans le domaine des enjeux liés aux ressources humaines autochtones, ainsi qu’en développement communautaire. Par le passé, Crystal a été directrice, Relations avec les autochtones à United Way of Winnipeg, où elle a eu la responsabilité d’élaborer une stratégie originale visant à bâtir et à solidifier les relations avec la communauté autochtone.

Crystal a également joué un rôle de premier plan dans la mise en place de l’Aboriginal Employment Initiative, en collaboration avec la Chambre de commerce de Winnipeg et le Business Council of Manitoba. Cette initiative, la première du genre au Canada, a permis de réunir deux importants groupes d’entreprises, deux ordres de gouvernement et des représentants d’une organisation autochtone d’envergure nationale. Crystal a aussi œuvré pendant dix ans au sein du Groupe financier de la Banque Royale, où elle a occupé de nombreuses fonctions, allant du secteur de la gestion à celui des ressources humaines, notamment à titre de spécialiste du recrutement et du maintien en emploi des employés autochtones. Elle a également fait partie de l’équipe qui a ouvert la première succursale de la Banque sur une réserve du Manitoba, dans la communauté de Peguis.  

Crystal est la première femme autochtone au Manitoba à être nommée présidente du Conseil consultatif des femmes du Manitoba; elle exerce ses fonctions sous la direction de la ministre responsable de la condition féminine. Crystal est mariée et mère de quatre filles.

 

Beth Summers
Beth Summers

Directrice des finances, Just Energy Group Inc.
Toronto, Ontario

« Rappelez-vous, il n’y apas d’erreurs,seulement des leçons.Aimez-vous vous-même, ayez confiance dans vos choix, et tout deviendra possible. »
– Cherie Carter-Scott

Beth Summers est directrice des finances à Just Energy Group Inc. Les activités de Just Energy Group Inc. consistent à vendre du gaz naturel et de l’électricité à des clients des secteurs résidentiel et commercial, en vertu de contrats à long terme à taux variable ou fixe. Just Energy Group Inc. exerce ses activités un peu partout en Amérique du Nord, dans cinq provinces et 11 États. Avant d’entrer au service de Just Energy Group Inc., Beth a été première vice-présidente et directrice des finances chez Hydro One Inc.

Beth était membre du comité national chargé de mener la campagne du Fonds de croissance des filles de la Fondation canadienne des femmes. Elle s’est jointe au conseil d’administration de la Fondation en 2008.

Shannon L. Valliant

 

 

Shannon L. Valliant

Vice-présidente, Opérations financières, Rogers Media Inc.
Toronto, ON

Shannon Valliant a été nommée en 2007 au poste de vice-présidente, Opérations financières chez Rogers Media, division de Rogers Communications Inc.  

Dans le cadre de ses fonctions, Shannon supervise les opérations financières de l’entreprise, qui génère annuellement plus de 1,6 milliard de dollars en revenus. Ses responsabilités englobent la planification stratégique, l’analyse de la concurrence, les fusions et acquisitions, le suivi des investissements, les prévisions ainsi que l’analyse financière et des nouvelles entreprises.

Forte de plus de 20 années d’expérience, Shannon a occupé des postes de direction au sein d’entreprises multinationales et d’entreprises en démarrage. Elle possède une expertise attestée dans le domaine du financement et des opérations des entreprises, de la restructuration et de l’accumulation de capitaux sur le marché des capitaux propres.   

Shannon a obtenu un baccalauréat en études commerciales de la Queen’s University, à Kingston, et figure au tableau d’honneur du programme. Elle est comptable agréée et a agi par le passé à titre de professionnelle agréée dans les domaines de l’insolvabilité et de la restructuration. 

Passionnément intéressée à tout ce qui touche la forme physique et les voyages, elle a réussi à marier ces deux domaines lorsque, avec son conjoint, elle s’est retirée du « vrai monde » à mi-chemin dans son parcours professionnel pour faire de la randonnée pédestre à travers 20 pays et explorer le monde. Shannon et son mari vivent à Toronto avec leurs trois jeunes enfants, qui constituent jusqu’à présent la réalisation dont elle est la plus fière.