Notre impact

Rose

Quand Rose a quitté son mari violent, elle savait qu’elle allait probablement devoir élever ses fils dans la pauvreté, mais elle était également convaincue que cela valait mieux que de revenir en arrière. « Si j’avais baissé les bras et que j’étais retournée à mon existence minée par la violence, je n’aurais certainement pas survécu », dit-elle.  (PLUS>>>)