Les 20 principales raisons de passer à l’action

À l’occasion de notre 20e anniversaire, nous souhaitons vous faire part des 20 principalesraisons de poser un geste dès maintenant dans le but de faire cesser la violence, de mettre fin à la pauvreté et de favoriser l’autonomisation des filles.

  1. Vous savez que le fait d’aider les femmes à se soustraire à la violence et à sortir de la pauvreté a un important effet d’entraînement. L’amélioration de la situation des femmes a des répercussions favorables sur leurs enfants, sur leur milieu de vie et sur notre économie ; bref, sur l’ensemble de la société.
     
  2. Vous êtes scandalisée par le fait qu’au Canada, tous les six jours en moyenne, une femme est tuée par son mari ou son partenaire.
     
  3. Vous êtes d’avis qu’en misant sur les forces des femmes – la capacité d’écoute, la collaboration et l’intelligence émotionnelle –, on arrive à trouver de meilleures solutions aux problèmes économiques et sociaux.
     
  4. Vous voulez venir en aide aux enfants pauvres, et la meilleure façon d’y arriver est d’aider leur mère à sortir de la pauvreté. Au Canada, plus d’un million de femmes élèvent leurs enfants seules, et les familles monoparentales comptent parmi les plus pauvres au pays.
     
  5. Le changement social vous tient aussi passionnément à cœur.
     
  6. Vous appréciez énormément le fait que, chaque année, plus de 30 000 femmes et filles bénéficient directement de nos programmes.
     
  7. Vous avez confiance que votre argent sera investi judicieusement. Toutes nos décisions en matière de financement sont prises par des bénévoles compétentes qui étudient attentivement les demandes de subventions, rendent visite aux organismes qui présentent une demande de financement et posent beaucoup de questions pour finalement choisir les meilleurs dossiers.
     
  8. Vous voulez aider les femmes et les filles qui sont les plus à risque et qui vivent dans les collectivités qui sont les moins bien pourvues en ressources communautaires.
     
  9. Vous êtes d’accord avec cette citation célèbre de Rosemary Brown* : « Nous ne pourrons pas proclamer la victoire pour toutes tantque l’une d’entre nous continue à lutter. »
     
  10. Vous êtes fière de savoir que l’une des plus importantes fondations au monde vouées aux femmes se trouve ici même, au Canada.
     
  11. Vous vous sentez en confiance parce que notre travail est guidé par un vaste éventail d’experts. Nous effectuons des consultations avec tous les acteurs concernés, des dirigeants de groupes communautaires aux gens d’affaires, en passant par les professeurs d’universités et les femmes et les filles elles-mêmes.
     
  12. Vous connaissez une fille qui déteste son corps.
     
  13. Vous préférez des solutions qui se fondent sur les faits plutôt que sur la colère ou la peur. Nos stratégies sont élaborées à partir des meilleures pratiques, des recherches les plus récentes et des judicieux conseils d’experts œuvrant au sein des communautés.
     
  14. Vous voulez la preuve que votre argent fait une réelle différence. Nous effectuons une évaluation de tous nos programmes et publions les résultats de ces évaluations.
     
  15. Le fait que nous ne dépendons pas des subventions gouvernementales vous impressionne. La presque totalité de nos fonds provient d’individus et d’entreprises qui croient en notre mission. De plus, nous optimisons la valeur de chaque dollar en établissant de solides partenariats avec des entreprises.
     
  16. Vous aimez beaucoup le principe selon lequel des femmes unissent leurs forces dans le but d’aider d’autres femmes.
     
  17. Vous êtes d’accord avec notre approche consistant à donner aux femmes et aux filles « une canne à pêche plutôt que du poisson ».
     
  18. Vous ne considérez pas les femmes et les filles comme un simple « groupe d’intérêt », car elles constituent plus de la moitié de la population du Canada. Lorsqu’elles améliorent grâce à vous leur situation économique et sociale, nous en bénéficions tous et toutes.
     
  19. Comme vous avez une attitude positive, vous appréciez énormément le fait que nous adoptions une approche « fondée sur les avoirs ». Nous investissons dans des programmes qui aident les femmes à prendre conscience de leurs forces er à miser sur elles, plutôt que d’accorder une attention excessive à leurs limites.
     
  20. Vous souhaitez faire une différence à long terme. Nous cherchons à apporter des changements aux systèmes qui sont à l’origine des problèmes.

*Rosemary Brown est l’une des « mères fondatrices » de la Fondation canadienne des femmes. Elle a été la première femme noire à être élue députée à une assemblée législative au Canada, en Colombie-Britannique. En 1996, elle a été reçue Officier de l’Ordre du Canada. Militante et féministe, elle a lutté pendant toute sa vie contre le racisme et en faveur des droits de la personne. Rosemary s’est éteinte en 2003, mais nous continuons d’être inspirées par son humour et sa passion pour la justice sociale.