Investir dans les relations saines chez les adolescents

À la Fondation canadienne des femmes, nous tenons à ce que toutes les adolescentes et tous les adolescents soient en mesure de reconnaître et de prévenir les relations abusives.

« Je me disais qu’il avait trop bu ou que je n’aurais pas dû parler à cette personne. J’essayais de ne pas trop y penser. »

« Voilà ce que nous devrions apprendre à l’école. Comment être responsable face à soi-même et face à la société, changer le monde pour qu’il devienne un endroit où il fait mieux vivre. C’est ça que nous avons besoin d’apprendre. C’est le genre de leçon qui ne s’oublie pas. »

« Cela nous fait prendre conscience des différents types de violence, même les plus subtils. Quand on en apprend davantage sur un problème, on peut faire de la prévention et venir en aide à des personnes qui sont aux prises avec une relation violente ou abusive. »

Nous investissons dans des programmes qui aident les adolescents à reconnaître et à prévenir les comportements abusifs.

Notre recherche démontre que la période de l’adolescence est le moment idéal pour aborder avec les jeunes la prévention de la violence, parce que les comportements violents sont souvent intégrés très tôt dans la vie. Les adolescents s’intéressent déjà beaucoup aux relations intimes et recherchent fréquemment des occasions d’en parler.