COVID-19 : Comment votre soutien aide les femmes et les filles pendant la pandémie

Leighann-BurnsLeighann Burns
Ottawa, Ontario
Nommée par: Harmony House

Pendant près de 30 ans, Leighann Burns a travaillé dans des refuges pour femmes victimes de violence conjugale. Après avoir entamé sa carrière comme travailleuse de milieu en contexte rural, Leighan a commencé à accompagner les femmes à des rendez-vous juridiques ainsi qu’au tribunal de la famille et en cour de justice. L’indignation qu’elle a ressentie devant le caractère routinier et généralisé de l’injustice dont elle a été témoin motive, jusqu’à ce jour, tous ses efforts pour changer les choses. Pendant 25 ans, Leighann a été membre active du comité de pression de l’Association of Interval and Transition Houses de l’Ontario (OAITH), rebaptisé depuis Social Justice Action Committee. Récemment, elle a joué un rôle central dans la formation de deux nouveaux groupes de défense : Action, Research, Change (ARC) et Believe, End Violence Against Women/Croyez Arrêtez la violence faite aux femmes. Elle a accepté le poste de directrice administrative de Harmony House en 1994. Lorsqu’elle s’est rendu compte de la vitesse à laquelle des politiques sociales régressives pouvaient compromettre les progrès déjà réalisés, Leighann a ajusté sa stratégie en allant étudier le droit et en pratiquant le droit de la famille auprès des survivantes de violence pendant plus de dix ans. Elle a constaté directement les effets positifs d’une défense juridique féministe réactive, bien informée et tenace sur la sécurité et la liberté des femmes et des enfants qui fuient la violence. L’amélioration de l’accès des survivantes de violence à ce type de défense est le principal mandat de ce projet de Condition féminine Canada.

 

< RETOURNER