COVID-19 : Comment votre soutien aide les femmes et les filles pendant la pandémie

À propos de nous

Qui nous sommes

La Fondation canadienne des femmes est la fondation publique consacrée au mieux-être des femmes et des filles dans toute leur diversité au Canada.

Nous concentrons nos efforts à soutenir le mieux-être des femmes et des filles, parce que les obstacles particuliers auxquels elles sont confrontées exigent des solutions particulières, et parce que la lutte pour l’égalité des genres vise aussi à améliorer les conditions économiques et sociales de toutes les personnes.

L’inclusion en matière de genre

Nous avons pour objectif d’inclure une grande diversité de personnes se situant sur tout le continuum du genre et de la sexualité. Nous nous efforçons de soutenir en priorité celles qui font face au plus grand nombre d’obstacles et pour qui l’accès aux services essentiels est le plus limité, dont les personnes s’identifiant comme femmes, filles, trans, genderqueer, non binaires et 2ELGBTQI+.

L’égalité des genres est une question complexe, qui dépasse largement les dispositions législatives et la reconnaissance théorique des droits. Encore et encore, la recherche et les statistiques montrent que l’équité n’est pas encore atteinte pour un très grand nombre de personnes.

Ce que nous faisons

Nous finançons des programmes partout au Canada et cherchons à soutenir en priorité les collectivités et communautés où les besoins sont les plus pressants. Ces programmes s’attaquent à quatre problèmes urgents : la violence fondée sur le genre, la sécurité économique, le renforcement du pouvoir d’agir des filles et le leadership inclusif.

 

 

 

  Sortir de la pauvreté    Échapper à la violence    Renforcer le pouvoir d’agir des filles    Les femmes et le leadership

 
Nous nous efforçons aussi d’améliorer les systèmes, les politiques et les pratiques de manière à favoriser et renforcer l’équité. Nous regroupons des organismes communautaires de partout au pays pour faciliter la mise en commun des connaissances et des solutions, et offrons en même temps un point de convergence aux leaders communautaires, aux spécialistes, aux défenseures de droits et aux bailleurs de fonds qui travaillent d’arrache-pied pour maintenir un élan transformateur.

Questions fréquemment posées

  • Qu’est-ce que l’égalité des genres?
    L’ONU Femmes la définit comme « l’égalité des droits, des responsabilités et des chances » pour tous les genres. Il ne s’agit pas d’éliminer les différences entre les personnes. Le principe d’égalité signifie que les droits, les responsabilités et les chances accordées aux personnes ne devraient pas dépendre de leur genre. Il est fondé sur l’idée que les intérêts et les besoins de toutes les personnes, dans toute leur diversité, sont également importants. La lutte pour l’égalité des genres n’est pas « le problème des femmes ». C’est une lutte qui nous concerne toutes et tous, car elle vise à nous rendre la vie meilleure, qui que nous soyons.
  • Pourquoi la Fondation canadienne des femmes est-elle nécessaire?
    Levez la main si vous avez remarqué que malgré les avancées observées, l’égalité des genres n’est TOUJOURS pas atteinte au Canada?

    Levez la main si vous connaissez :

    • Une femme ou une fille ayant déjà été victime de violence physique ou émotionnelle, d’agression sexuelle ou de harcèlement;
    • Une femme qui se démène pour élever ses enfants avec un faible revenu;
    • Une fille qui manque de confiance en soi parce qu’elle ne pourra jamais correspondre à « l’idéal » hypersexualisé véhiculé par les médias;
    • Une femme qui a dû sacrifier des occasions de leadership pour assumer des responsabilités familiales.

    Vous êtes nombreuses et nombreux à avoir levé la main, car l’inégalité des genres touche tout le monde. Mais la bonne nouvelle est qu’ensemble, nous pouvons agir.

    Lorsque vous faites un don ou vous impliquez, vous appuyez la Fondation canadienne des femmes dans son travail pour atteindre l’égalité des genres au Canada. Êtes-vous des nôtres?

  • Pourquoi sommes-nous une fondation?
    La Fondation a été créée pour pallier le manque de financement des organismes qui œuvrent en faveur de l’égalité des genres et soutiennent les femmes et les filles au Canada. En tant que fondation, nous avons en partie réussi à combler cette lacune et continuons à remplir ce rôle essentiel. En centrant les voix et les besoins des femmes, des filles et des communautés diverses, la Fondation participe à orienter les politiques sociales, les pratiques et les approches. Elle contribue ainsi à transformer les structures et améliorer les méthodes de manière à rapprocher le Canada des objectifs d’équité des genres et d’équité sociale pour toutes et tous.
  • Ce que nous faisons pour promouvoir la vérité et la réconciliation
    La Fondation canadienne des femmes et les organismes qu’elle soutient mènent leurs activités sur les territoires traditionnels des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Nous sommes reconnaissantes de la chance qui nous est donnée de nous réunir et de travailler sur ces terres. Nous savons toutefois que les reconnaissances territoriales ne suffisent pas. Nous devons constamment rechercher la vérité, la réconciliation, la décolonisation et les alliances dans le cadre d’efforts continus pour redresser l’ensemble de nos relations.
     
    Pour commencer, nous sommes soucieuses d’apprendre et de désapprendre au sein même de la Fondation. En 2019 et 2020, nous tirerons des leçons des rapports clés sur la vérité et la réconciliation, et tâcherons d’approfondir notre compréhension des principaux enjeux, comme les répercussions historiques du « travail charitable » sur les communautés autochtones, l’activisme des leaders autochtones en matière de genre, et les moyens que les organismes non autochtones peuvent se donner pour favoriser la création d’alliances avec les communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

    Cette démarche sera la base de notre engagement à mener des actions concrètes dans tous nos départements et à signer la Déclaration d’action de la communauté philanthropique rédigée par le Cercle sur la philanthropie et les peuples autochtones du Canada. Nous nous inspirerons aussi des leçons tirées du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées pour orienter notre travail et nos actions.

    Après ces étapes initiales, nous continuerons à chercher la vérité et la réconciliation sur le plan organisationnel. Nous réévaluerons notamment la conception des programmes de subventions, l’organisation des rencontres, le renforcement des relations communautaires, la réforme des politiques et pratiques, et la manière de présenter nos activités et résultats en cours de route.