Faites bouger les choses afin de promouvoir la justice de genre

En 1991, des féministes visionnaires ont créé la Fondation canadienne des femmes afin d’ouvrir la voie vers l’égalité. Alors que nous célébrons la Journée internationale des femmes, 30 ans plus tard et tout au long du mois de mars, nous avançons vers un avenir incertain.

La pandémie a ébranlé les fondements du progrès et a accentué le fossé des inégalités. Entre autres, on constate une montée de la violence genrée, des exigences liées à la prestation de soins non rémunérés, la dévalorisation du « travail des femmes » et l’accroissement de la pauvreté. Les écarts sont encore plus grands pour celles qui sont confrontées à davantage d’obstacles en raison du racisme, de l’incapacité, de la transphobie, de l’hétérosexisme et d’autres formes de discrimination.

Il est temps pour nous de se regrouper et de faire bouger les choses – pour des salaires équitables et décents, une vie sans violence, des possibilités d’épanouissement, le respect des droits de la personne et de la dignité humaine – pour la justice.

Vos gestes se traduisent par de grands changements. Faites bouger les choses afin de promouvoir la justice de genre :

1. Faites bouger les choses

CHANGEZ LA DON. Apportez des changements qui dépassent la période de crise actuelle et faites un don transformationnel afin de promouvoir la justice de genre. Vous pourrez ainsi soutenir une action collective et entraîner les changements systémiques dont le Canada a besoin pour bâtir un avenir équitable même après la pandémie.
Faites un don

 

2. Faites bouger les choses par votre influence

Graphic of a megaphoneSIGNEZ CETTE LETTRE : Joignez-vous à nous pour demander aux représentants des gouvernements d’investir dans ces trois domaines d’impact afin d’améliorer la vie des femmes, des filles et des personnes de genres divers alors que nous nous remettons de la pandémie.

 

3. Faites bouger votre cœur et votre esprit

Lisez : Vers une nouvelle normalité : Vers une nouvelle normalité est une série de rapports sur l’égalité des genres dans le contexte de la pandémie de COVID-19. La série examine les risques que fait peser la pandémie sur les droits fondamentaux des femmes, et propose de nouvelles façons de chercher à atteindre l’égalité des genres au Canada dans le cadre des efforts de relance post-pandémie.

C’est quoi la justice de genre?

La justice de genre exige de mettre fin aux inégalités entre les femmes et les hommes, inégalités qui sont produites et reproduites au sein de la famille, de la communauté, du marché et de l’État. Elle exige aussi que les institutions traditionnelles, de l’administration de la justice à l’élaboration des politiques économiques, soient responsables de la lutte contre l’injustice et la discrimination qui maintiennent trop de femmes dans la pauvreté et l’exclusion.

– ONU Femmes (2010)